Notre cabinet et ses actualités

L’histoire, la vocation et la philosophie de notre cabinet d’avocats

Nous sommes au service des particuliers et des professionnels depuis plus de 40 ans. A l’origine, notre cabinet d’avocats avait une vocation généraliste. Depuis 2002, il s’est progressivement spécialisé sous l’impulsion de Maître Pierre-Paul Renson. Un nom, une profession, plusieurs spécialités, mais avant tout un souci constant de donner des conseils juridiques personnalisés et de qualité à tous nos clients. Voici ce qui caractérise la philosophie de notre cabinet.

Ce nouveau site est d’ores et déjà accessible, même si une quantité non négligeable de son contenu doit encore être mise en ligne. Nous vous souhaitons en tous les cas une agréable lecture.

Actualités

Colloques, conférences et médias

Le 21 septembre 2017, Maître Pierre-Paul Renson interviendra comme orateur à l’occasion du colloque annuel du Notariat.

Formations

Me Pierre-Paul Renson interviendra prochainement dans le cadre de la nouvelle formation de base en médiation dispensée sous l’égide d’AVOCATS.BE.

Il participera à nouveau cette année à la formation « exercice d’intégration » dispensée sous l’égide du Certificat interuniversitaire en médiation.

Publications

En premier lieu, Maître Pierre-Paul Renson a récemment mis en ligne un site informatif et pratique entièrement dédié à la médiation : www.mediation-pour-tous.be. Ce dernier est régulièrement mis à jour.

En outre, un nouveau Code de la médiation 2016-2017 sera publié prochainement. Celui-ci inclura les nouvelles dispositions légales et règlementaires. Sa date de parution est intimement liée à la réforme annoncée de la septième partie du Code judiciaire.

Divers

Depuis fin 2014, Maître Pierre-Paul Renson participe aux négociations visant à réformer la septième partie du Code judiciaire. Reste à savoir si l’avant-projet de loi rédigé au sein de commission fédérale de médiation et unanimement approuvé par les représentants des groupes en présence (avocats, notaires et tiers) aura ou non les faveurs du cabinet du Ministre de la Justice, Koen Geens.